Iseult Fayolle

Il est ici moins question de formes que d’éléments disparates et sans fonction désignée, générés par les habitudes et collectés au soir de l’atelier : rebuts d’argile, morceaux de mousse, fragments d’éponge, outils détournés… Tous résultent du processus très ritualisé du travail. En installant ces éléments au premier plan, Iseult Fayolle pose le processus comme sujet. Laissés crus ou cuits, diversement recouverts d’un engobe ou d’un émail, les éléments, obtenus par moulage, sont le moins possible modifiés ou retravaillés. Rarement solidaires et à la recherche du point d’équilibre, les assemblages sont destinés à se faire et à se défaire continuellement.

Prix:
Catégorie :

Description

Née en 1983. Vit et travaille à Saint-Jean-le-Thomas.

Formations

2018 : IEAC, Guebwiller (Haut-Rhin)
— 2008 : Cours de dessin ‘Modèle vivant’ et ‘Gravure’, ENSBA de Nîmes (Gard)
— 2007 : Baccalauréat ‘Illustration’, Académie Royale des beaux-arts de Bruxelles (BE) — 2005 : Licence Arts Plastiques, Université
Paris I, Panthéon-Sorbonne.

Expositions

2019 : Musée de la céramique – Centre de création, Ger (Manche)

2018-19 : Résidence / pépinière artistique, Musée de la céramique – Centre de création, Ger

2018 : Morphologies, Samdi Galerie, Caen (Calvados) — Résonances, Salon européen des métiers d’arts, Strasbourg (Bas-Rhin)

2017 : Les Dominicains de Haute Alsace, Guebwiller — 2005 : Objets d’Artistes, Crest (Drôme).