Julia Morlot

« Blancs ou noirs, mats ou circulaires, les Camées sont des bas-reliefs en céramique dévoilant, parmi de petites excroissances filandreuses, des fragments de corps anonymes ou éclatés. Il y a quelque chose de plaisant et douloureux à regarder ces corps suspendus entre apparition et disparition. […] On pense aux Métamorphoses d’Ovide, à la mythique Daphné devenant laurier
pour échapper à l’empressement d’Apollon […] On pense à la psychanalyse, à la capacité de sensation de faire émerger la conscience en un point spécifi que du corps, à l’hystérie qui paralyse la main, l’oreille ou la jambe. Les Camées sont porteurs de sensualité. Souvent les oeuvres de Julia Morlot se situent dans cet interstice entre inquiétude et douceur,
étrangeté et séduction. » Florence Andoka

Catégorie :

Description

Née en 1987. Vit et travaille à Dijon (Côte-d’Or).

Formations

2008 : ENSBA de Bourges (Cher)

2007 : Bachelor Design/textile, ESAV La Cambre, Bruxelles (BE).

Expositions

2019 : Salon C14-PARIS — Solo show, École d’art du Beauvaisis, Beauvais (Oise) — Solo show, Association Bourguignonne culturelle, Dijon

2016 : Résidence, Centre d’Art de l’Yonne en scène, DRAC Bourgogne

2014 : Made in Taïwan, résidence, Maison Laurentine, Ministère de la Culture taïwanais et Bureau français de Taipei (TW).