Kee-Tea Rha

L’artiste investit le sol, les murs et le plafond. Les formes blanches unifient et rythment le vide. Obtenues par tournage ou par moulage, en terre sigillée ou en porcelaine biscuitée ou émaillée, elles offrent une gamme étendue de nuances et de touchers allant du mat au blanc gras, de la sècheresse à la suavité. Parallèlement à ses études Kee-Tea Rha a exerçé le métier de cuisinier. Il assimile volontiers la céramique à la chair. Il pousse, parfois, l’analogie jusqu’à mouler des pièces de viande. En convoquant le textile, étiré jusqu’à se rompre, en imaginant des systèmes de contrepoids composites et toujours élégants, Kee-Tea Rha questionne aussi l’équilibre.

Catégorie :

Description

Né en 1971. Vit et Travaille à Saint-Jean-Le Thomas.

Formations

Formation professionnelle céramique, IEAC (Institut Européen des arts céramiques),
Guebwiller (Haut-Rhin) — DNSEP, ESAD de Strasbourg (Bas-Rhin) — Chef cuisinier dans un restaurant
japonais, Strasbourg.

Expositions

2019 : Terralha, Festival européen des arts céramiques, Saint-Quentin-la-Poterie (Gard) —
Musée de la Poterie Normande, Ger (Pyrénées-Atlantiques)

2018 : Morphologies, group show, Samdi Galerie, Caen (Calvados) — Résonances, Salon européen des métiers d’art, Strasbourg

2017 : Les Dominicains de Haute-Alsace, Guebwiller.